Gossypium spp.

commonest G. hirsutum
capsule de coton

Le cotonnier nécessite 160 jours sans gel pour pouvoir survivre. Les catégories sauvages proviennent donc uniquement de régions ou le climat répond à ce critère. Suite à des améliorations et des manipulations génétique, on a obtenu cinq catégories qui actuellement sont commercialement cultivées (Egypte, Sea Island, American Pine, l'Asie et Upland). Les principaux pays producteurs sont: USA, Chine, Inde, Pakistan et l'Uzbekistan. Quelques autres producteurs remarquables sont: Brésil, Australie, Egypte, Argentine, Turquie, Grèce et Syrie.

Le coton est une plante que se sème et nécessite beaucoup de chaleur et surtout de l'eau tout au long de sa croissance. Les plantes se développent rapidement et après une courte période de floraison les fruits apparaissent. Lorsque ces derniers sont murs les capsules s'ouvrent et les petites semences se libèrent. Chaque capsule contient 32 semences recouvertes de petites particules blanches de 2 à 6 cm. Une plante bonne productrice donne environ 100 bulbes de coton qui contiennent à leur tour environ 500.000 petites fibres. Pendant la récolte la plante de coton nécessite des conditions météorologiques sèches.

En résumé ka plante se développe comme suit: semences -> semailles (1 semaine) -> feuilles (de 2 à 4 semaines) -> formation des boutons (5-7 semaines) -> floraison (8-10 semaines) -> capsule (10 semaines) -> capsule s'ouvre (18-20 semaines) -> récolte (25 semaines)

Production

  • Les capsules de coton sont cueillies machinalement.
  • La semence des fibres est séparée dans une machine spéciale (cotton gin).
  • Les fibres brutes sont compressées en ballots standard.
  • Ces ballots empilés dans de gigantesques dépôts sont expédiés vers les usines
  • En usine les fibres brutes sont mélangées et peignées (pour que les fibres soient dans le même sens).
  • Les fibres courtes et les impuretés sont enlevées.
  • Le résultat est étiré et on obtient un fil sans torsion.
  • Ce fil est travaillé dans la filature.

Le coton n'est décidément pas une plante facile. Elle est particulièrement sensible aux maladies et fléaux d'insectes. Néanmoins ces dernières années de plus en plus d'agriculteurs se reconvertissent vers la production du coton biologique. En plus de la fibre, la plante donne aussi des semences lesquelles peuvent être comprimées en huile nourrissante utilisée en alimentation.

Caractéristiques:

  • grand pouvoir d'humidité
  • solide et résistant à la grande chaleur, soude, chlore, lumière solaire et mites
  • mauvaise isolation chaleur
  • élasticité réduite
  • biodégradable

Illustrations

cotonnier en floraison

capsule de coton

plantation de coton

La récolte du coton


Haut de la page